02 novembre 2010

Les iles d'Amantani et de Taquile

La légende dit que le premier inca, fils du soleil est né dans ce lac. Même si elles sont très touristiques les deux îles péruviennes : Amantani et Taquile conservent de très anciennes traditions et leurs habitants parlent le Quechua et l'Aymara, pas l'espagnol.
Le relief des deux îles est entièrement sculpté par les terrasses pré incas. Aujourd'hui, si l’agriculture reste une activité importante, la plupart de ces terrasses sont abandonnées.
P1040781
La population de ces deux îles (respectivement 4000 et 3500 habitants) continue d'appliquer les lois incas : ne pas voler, ne pas mentir, ne pas être paresseux. (J'ajouterai que les deux premières lois ne valent pas vis à vis des touristes). Il n'y a pas de police mais une sorte de conseil qui fait autorité dans chaque village.
Un code vestimentaire strict montre le statut social de chacun : majeur, mineur, célibataire, marié, autorité de village (et ses enfants !) se distinguent par un bonnet et une ceinture spécifique.
P1040789
Les femmes mécontentes peuvent se manifester en utilisant les gros pompons sur leur châle appelant ainsi le conseil du village à intervenir dans leurs problèmes.

Nous passons une nuit sur Amantani dans une famille. Le soir nous nous déguisons en péruviens pour aller danser avec les villageois sur de la musique typique.
P1040740
Les danses sont très basiques mais c'est à la fois amusant et agréable de danser habillé ainsi car la nuit est très fraîche. En effet, on se croit au bord de la mer mais nous sommes sur un lac à 4000 mètres d'altitude !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire