02 décembre 2010

Le salar d'Uyuni (jour 4)

Nous partons à 4h30 pour voir le soleil se lever sur le Salar. Il fait nuit et au moment de prendre la route, les phares ne marchent pas. Après avoir vainement essayé de réparer, notre chauffeur part lentement à la lueur de la petite veilleuse qui se trouve sur le pare-choc et nous arrivons rapidement au Salar tout proche. Sans lumière, nous sommes rassurés de rouler sur cette interminable étendue de sel parfaitement plane.
Alors que la voiture fonce à toute allure droit devant, le soleil se lève progressivement. On ne voit que du sel, partout à l'horizon. On se croirait sur la mer et on a l'impression de naviguer en bateau, c’est une étrange sensation. La voiture avance mais comme il n’y a aucun repère et encore moins de route, on a l'impression de rester sur place.
Soudain nous nous arrêtons pour admirer le magnifique lever de soleil sur ce monde plat et blanc sans horizon, semblable à un studio photo. Nous en profitons pour prendre quelques clichés amusants…

P1060967
…puis nous reprenons notre route jusqu’à une île étrange, entièrement recouverte de cactus géants.
P1070025
Nous grimpons nous promener jusqu’au sommet de cette ile. A notre retour, surprise, Marta nous attend avec un somptueux petit déjeuner. Un fois rassasiés, nous partons à pied dans l’immensité de ce désert de sel, et un peu plus tard le 4x4 vient nous récupérer pour nous emmener visiter une autre île avec des momies pré-incas.
P1070065
Nous reprenons la route et cette fois ci nous roulons 2h sans nous arrêter tout droit dans le sel. C’est très monotone et nous avons beau lutter contre le sommeil, nous nous endormons tous, l’un après l’autre.
Voici une vidéo de cette incroyable journée !


Nous arrivons finalement à un hôtel musée entièrement construit en briques de sel.
P1070093
Après une dernière séance photo, nous disons adieu au Salar.
P1070133
P1070118

Nous roulons en direction de la ville d'Uyuni. Juste avant d'arriver de quitter le salar, juste au bord de la terre ferme, nous voyons des ouvriers ramasser le sel à la main. Les 4x4 passent sans se gêner au milieu de l'exploitation.
Après un dernier déjeuner ensemble, nous quittons cette petite équipe très sympa avec qui nous avons passé 4 jours.
Direction le cyber café pour écrire le blog. La connexion internet est trop lente pour uploader les photos.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire