28 novembre 2011

Batad, village au milieu des rizières

Batad Rice Terraces
Le village de Batad est construit au milieu des rizières.
Batad village
Il n’y a pas de rues ni de trottoirs, on se déplace en marchant sur les étroits murets qui séparent les rizières et en empruntant des escaliers rudimentaires. Ainsi les enfants grandissent en véritables équilibristes. Le village est séparé en plusieurs parties situées plus ou moins haut dans les rizières.
Batad village

Il reste quelques huttes traditionnelles sur pilotis mais la tôle tend à remplacer les toits en paille qu’il faut remplacer après 15 ans. Nous habitons dans la plus grande hutte du village, celle où Marlon est né !
Batad village
Il n’y a pas de risque d’inondation mais les pilotis permettent de créer un espace abrité sous la maison et d’empêcher les rats de monter. L’unique pièce à l’étage sert à dormir, vivre et cuisiner. Lorsqu’il fait beau on cuisine sous la maison mais dans les deux cas, l’espace d’habitation est complètement enfumé. D’une façon générale dans les villages les philippins vivent dans la fumée. Pour faire fuir les insectes ? conserver les aliments ?
Batad village

Seule une partie du village a l’électricité. L’eau provient de d’une cascade de l’autre côté de la rivière. Un long tuyau suspendu 500m au dessus d’une rivière bien encaissée alimente un gros réservoir. Grace à ce système rudimentaire le village a une eau courante qui arrive pleine de moucherons et d’insectes !

Avant le diner nous allons prendre une douche à la cascade voisine. Nous ne mettons que 30 minutes pour y descendre sur un chemin à pic. L’eau est fraiche mais bien agréable et nous avons grandement besoin de nous laver ! Malheureusement vu le chemin du retour, difficile de ne pas arriver en sueur !
Batad village
Vue de la rivière depuis le village.

Nous achetons un jeune coq et le préparons à la façon locale : après l’avoir égorgé on enlève les plus grosses plumes puis on fait griller l’animal. Ensuite on le nettoie sommairement, on le vide et on le fait bouillir 2h. Le bouillon agrémente le riz sans autre ingrédient si ce n’est un peu de sel. Cela fait notre diner et le petit déjeuner du lendemain.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire