18 janvier 2012

Trajet Kontum - Buon Ma Thuot

Le lendemain matin, nous marchons avec nos sacs sous le soleil jusqu’à la gare routière distante de plusieurs kilomètres.
Comme toujours les véhicules sont garés sur le large trottoir défoncé nous obligeant à marcher sur la route au milieu du bruit des klaxons. La situation est absurde mais nous en avons tellement assez de payer 10x le prix que nous préférons cette marche à une négociation de plus entre "riche blanc" et escroc vietnamien.

Arrivés à la gare routière des dizaines de rabatteurs nous encerclent pour nous vendre à la sauvette un trajet en minibus comme nous en avons déjà pris deux. C’est précisément ce que nous voulons éviter. Comme ils ne nous lâchent pas, nous nous réfugions dans le fond de la gare pour attendre qu’ils nous oublient. Puis je vais - en évitant les rabatteurs - directement sur le parking demander à chaque chauffeur s’il va dans notre direction. Sans succès. Je retourne au guichet en évitant encore les rabatteurs et discute avec l’hôtesse aidé par un jeune vietnamien anglophone. La seule solution est un minibus. J’accepte à contrecœur sachant que je dois payer le trajet à un vendeur à la sauvette. Mais mes "amis" me donnent le vrai tarif et appellent le vendeur. Ainsi je paye en leur présence et ils se mettent ensemble à crier afin qu’on me rende la juste monnaie.

Le jeune vietnamien qui nous a aidé voyage avec nous ce qui m’a décidé à prendre ce bus. Ce trajet est moins pire que les précédents : les passagers devant sont 3 par siège mais pas nous car nous avons de tous petits sièges à l’arrière. Le voyage se passe bien malgré mes genoux enfoncés dans la banquette devant et mon voisin à moitié endormi sur moi.

Lorsque nous faisons une pause déjeuner notre ami vietnamien m’aide à commander mon plat. Il me dit qu’il ne veut pas manger puis à la dernière minute il fait mine de s’installer à table loin de nous, commande le même plat pour lui puis nous rejoint. A quoi rime cet étrange manège ? est-ce pour ne pas avoir à payer le prix "touriste et ami de touriste" ? Je l'observe au moment de payer : il paye finalement le même prix que moi et m’invite même.

A mon tour je paye une tournée de boisson... au nid d’hirondelle et champignons blancs. C’est gélatineux, visqueux et sucré ; une sensation très bizarre.

Arrivés à la gare routière de Buon Ma Thuot nous sommes vite entourés de rabatteurs et de taxis. Le tarif commence à 200 000 et je le fais descendre à 100 000 soit 4€, environ le prix de 10h de bus.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire