19 mars 2012

Le village de Pai, et les Karen, réfugiés de Birmanie

Pai est une petite ville de montagne du nord de la Thaïlande, proche de la frontière Birmane. Nous y arrivons à la tombée de la nuit et nous installons dans une guesthouse face à la gare routière, très basique mais bon marché. Nous passons la fin de soirée à nous promener dans cette petite ville très touristique. De nombreux Thaïs viennent y passer leurs vacances et on trouve une multitude de restaurants, un petit marché de nuit, et de nombreuses agences de tourisme. Notre prochaine étape est la petite ville plus tranquille de Mae Hong Son, accessible uniquement par une petite route de montagne. Nous partons le lendemain matin dans un minibus touristique accompagnés de deux Coréennes très gentilles et discrètes.

P1120816Le paysage est très beau et nous nous arrêtons plusieurs fois en route. Nous visitons une grotte traversée par une rivière souterraine pleine d’énormes poissons plus ou moins sacrés pour les villageois.

Nous pénétrons dans la grotte au moyen de grands radeaux en bambou. P1130650 P1120811 P1120832
Lorsque nous ressortons la lumière du matin est splendide, de plus à cette heure-ci on ne croise aucun touriste !
P1120831
P1120826
Nous traversons ensuite de petits villages nichés sur la montagne où les paysans élèvent principalement des cochons.

P1120852 P1120849
Un peu plus tard nous arrivons à un village de la minorité Karen, connue pour ses femmes girafes qui portent de lourds anneaux métalliques autours du coup pour qu’il semble plus long. D’autres femmes portent de lourdes boucles d’oreilles pour en déformer les trous. Toutes vivent du tourisme et de la vente de l’artisanat. Les karen viennent de Birmanie où de longues décennies de guerre civile les ont contraintes comme tant d’autres minorités ethniques à fuir vers cette région frontalière de la Thaïlande. P1120858 P1120861

Les toits des maisons traditionnelles sont construits au moyen de grosses feuilles séchées.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire