05 juillet 2012

Visite des environs de Muang Sing à deux pas de la frontière chinoise

P1140611Nous louons un scooter et partons pour la ville de Muang Sing à 10km de la frontière chinoise. Les 60km de route de montagne que nous parcourons pour y parvenir nous offrent des paysages splendides. P1140551 P1150613
Nous traversons de nombreux villages aux huttes de bois au milieu des rizières.

P1140328
La ville de Muang Sing ne présente pas beaucoup d’intérêt si ce n’est de nous faire sentir la proximité de la Chine. P1150629 En arrivant vers 16h nous déjeunons au marché puis nous nous installons dans le joli bungalow d’une guesthouse pour seulement 6€. La soirée est pluvieuse et j’en profite pour écrire le blog.


Le lendemain matin nous repartons de bonne heure en moto pour aller visiter des villages de différentes minorités ethniques dans les montagnes. Mais au lieu d’arriver à un village, nous nous retrouvons au poste frontière chinois : nous avons raté une bifurcation !

P1140578 Nous passons la matinée à explorer ces petits villages qui voient assez peu de touristes. Les gens sont souriants et agréables. La plupart des adultes étant dans les rizières il ne reste que les enfants et les anciens. Une vieille dame nous fait entrer dans sa maison et s’apprête à faire essayer à Vineta la tenue traditionnelle lorsque soudain un van tout neuf débarque un groupe de touristes chinois.

P1140605Leur guide entre dans la maison, attrape la vieille dame par la main pour la montrer à son groupe. Les chinois en vacance sont souvent équipés d’énormes appareils photo tout neufs. Je ne suis pas un expert mais j’ai vu suffisamment d’absurdités (genre prise de photos en rafale dans une grotte) pour affirmer qu’ils ne maitrisent généralement pas leur équipement. Quoi qu’il en soit les chinois n'ont pas la réputation d'être discrets et l’appareil photo empire les choses.
Bref les voilà qui rentrent chez la vieille dame comme dans un musée… ils mitraillent la pauvre vieille puis s’en désintéressent aussitôt et repartent comme ils sont arrivés. Pour tourner en dérision leur attitude pitoyable, je me suis amusé à les prendre en photo. Dès qu'ils ont une cible ils se déchaînent tous dessus et voici ce que ça donne (droite).

Le calme revenu, Vineta essaye la tenue locale est royalement coiffée d’une sorte de turban.
P1150646
Nous continuons à explorer les villages puis retournons tranquillement à Luang Namtha où nous retrouvons Sai pour une dernière soirée.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire