23 janvier 2012

Le Têt : repas avec des amis, boissons et jeux d'argent

Le soir, des amis nous rejoignent pour le diner. Nous buvons de la bière de la même façon qu’en Corée : chacun a une choppe et il faut attendre que quelqu’un porte un toast pour boire. On dit alors en vietnamien « 1 2 3 buvons » et parfois quelqu’un indique jusqu’à quel niveau on doit boire (l’objectif pas très strict, c’est plutôt un prétexte pour boire plus). La bière est toujours chaude (sauf dans les restaurants très touristiques donc les plus chers). On la boit dans une choppe avec un énorme glaçon (fait dans un mug à café). Parfois on fait refroidir au préalable les canettes de bière en les immergeant directement dans une bassine remplie des glaçons destinés à nos verres !
Bien Hoa

Nous buvons ensuite du vin (2 des 4 bouteilles que nous avons apportées de Da Lat et qui semble avoir du succès). Là, la tradition est différente : on sert le vin dans une petite coupe qu’on fait tourner pour que chacun boive à son tour. Comme le vin de riz est très alcoolisé et que notre vin fait déjà 15°, je pense que le vin est considéré comme un alcool fort.

Thông et son père ont le visage complètement rouge dès qu’ils boivent de l’alcool alors que la maman pas du tout.

Nous jouons ensuite aux cartes : un jeu de hasard très simple sur lequel on mise de l’argent. En effet, les 3 jours du Têt sont la seule période de l’année où les jeux d’argent sont autorisés. Et disent les vietnamiens : « no money, no fun ! ». C’est assez étrange pour nous mais les enfants commencent très jeunes à miser de l’argent !

Nous commençons par gagner beaucoup puis, heureusement, nous prenons le rôle de la banque et reperdons nos gains !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire