30 juin 2012

Les repas traditionnels dans une famille modeste

Comme au Vietnam, en famille le repas se prend à même le sol. On s’assoit en cercle et les aliments sont disposés au milieu. Soit sur de grandes feuilles de bananier au sol qui serviront à la fois de table et de plat, soit sur une sorte de plateau en osier avec des pieds le surélevant d’une quinzaine de centimètres.
P1140337
L’aliment principal est le riz gluant cuit à la vapeur. Il est présenté dans un petit panier en osier pour plusieurs personnes. Lors d’un pique nique le riz est emballé dans une feuille de bananier pliée. Une variante consiste à faire cuire directement le riz, souvent avec des haricots dans un tronçon de bambou. Pour le manger, on "épluche" le banbou un peu comme une banane. On mange ensuite le riz enveloppé dans une fine membrane de bambou que seuls les plus habiles parviendront à retirer.

On mange avec les deux mains. Généralement on prend un peu de riz avec les doigts et on le tasse au creux de la main gauche pour former une boule compacte de la taille d’une grosse noix. Puis on trempe cette boule dans l'un des plats pour lui donner du gout, ou bien on saisit avec la main qui tient le riz un petit morceau de poisson ou de légume qu’on mange avec. On n’utilise pas d’assiette ou de bol individuel ; plusieurs personnes se servent dans le même bloc de riz et les plats sont communs à la tablée.
Lorsqu’on mange de la soupe chacun a une cuillère métallique qu’on utilise soit tous dans le même bol qui contient généralement un plat et son jus, soit dans un bol individuel. Les baguettes sont généralement utilisées pour manger la soupe de nouilles et on leur préfère largement les doigts.

Lorsque quelqu'un a terminé son repas, sans attendre les autres, il joint les mains devant lui et incline la tête pour remercier les esprits qui lui ont permit de se nourrir.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire