28 août 2010

L'interminable traversée pour Tabatinga

L'abordage du bateau a été très facile. Nous nous attendions à devoir grimper haut, j'avais même accroché les cordes des hamacs aux sacs pour les hisser. Mais nous n'avons eu aucune difficulté, et pour cause ! Le bateau est tellement chargé qu'il touche le fond et on se retrouvera plusieurs fois ensablés au milieu du rio, ayant à se dégager comme on peut.
P1000197
A chaque arrêt, et il y en aura beaucoup, nous resterons 6 à 8h au lieu des 2h annoncées tellement il y aura de travail pour charger et décharger. Ici il n'y a pas vraiment de normes de sécurité, en tout cas aucun contrôle. Plus de marchandises, plus de profit ! Le bateau est surchargé et les gens de ce bateau sont durs en affaires, pas seulement avec nous. A chaque arrêt les matelots vendent même des fruits aux habitants.
Patience :
P1000199

Du coup les 3 jours annoncés deviennent 6, mais nous apprenons que le bateau, trop lourd pour entrer à Tabatinga, va se dérouter vers le port suivant pour décharger, avant de revenir déposer les passagers à destination. Encore 2 jours de plus !
Ça commence à faire bien long et nous nous mettons à la recherche d'une alternative en allant discuter avec les villageois à chaque étape.

Photos d'un "port" typique
P1000214
P1000217

Aucun commentaire:

Publier un commentaire