03 janvier 2011

Parc naturel "Los Alerces"

En ce premier lundi de l'année, tous les distributeurs de billets de la ville sont vides... sauf un ! Après avoir fait le plein de nourriture et nous être bien informés à l'office du tourisme, nous prenons un bus pour le parc. A l'entrée, on nous fait payer un "tarif étrangers", quatre fois plus cher que pour les argentins. Nous y étions habitués en Bolivie mais ici je trouve ça scandaleux, surtout pour les quelques boliviens et péruviens de passage.
Ce parc est immense et contient de nombreux lacs, plages, espaces de camping dont certains sont gratuits. Nous y passerons deux nuits et ferons de nombreuses randonnées en confiant aussi souvent que possible nos gros sacs aux "gardaparque" ou dans des boutiques pour marcher légers.

Nos promenades nous conduiront à deux Alerces (ou lahuan en langue Mapuche), ce cousin du cyprès qui donne son nom au parc. Le lahuan solitaire, un jeune de 300 ans et finalement le vieux lahuan de 800 ans, impressionnant car si vous le regardez de près vous verrez qu'il a survécu après avoir été décapité :

P1080393


Il y a aussi dans le parc un lahuan de 2600 ans qu'on ne peut voir qu'en payant une excursion en bateau scandaleusement chère. Le plus vieux, âgé de 3625 ans, se trouve au Chili.

D'autres cousins du cyprès aux jolies couleurs cannelle :

P1080389


Autour du lago verde, l'eau prend une couleur splendide !

P1080385

Aucun commentaire:

Publier un commentaire