11 octobre 2011

Festival des boissons traditionnelles et des gâteaux de riz de Gyeongju

Nous prenons un bus pour Gyeongju, la capitale culturelle du pays. Nous y sommes en contact avec le professeur Hank, un coréen professeur d’anglais qui nous prête son studio proche de l’université. Depuis deux semaines il nous a mis en contact avec ses élèves, des volontaires se sont manifestés pour nous faire une visite guidée chaque jour.
Gyeongju
Ainsi le premier jour nous nous promenons avec Jun Hyuk, un jeune coréen débutant en anglais avec qui il n’est pas toujours facile de communiquer mais très gentil. Nous faisons un rapide tour du festival de boissons traditionnelles : on nous donne de petits gobelets qui se portent autour du cou pour déguster les boissons de chaque stand, et il y en a beaucoup. Nous nous contentons des boissons traditionnelles coréennes et d’un alcool de champignon. Puis nous passons à la partie gâteaux de riz. Différents ateliers nous permettent de préparer nos propres gâteaux de riz mais la dégustation est limitée, dommage car j’ai vraiment faim !
Gyeongju
Après un bon déjeuner, nous visitons le lac X et d’autres lieux touristiques. Le soir notre jeune ami nous accompagne à l’université où nous rencontrons enfin le professeur Hank qui est très occupé. C’est un homme mince d’une cinquantaine d’années qui porte un costume cravate et des lunettes. Très gentil et souriant, ses élèves l’aiment beaucoup et l’appellent professeur avec beaucoup de respect. Il nous explique que nous logerons pendant tout notre séjour dans son studio, proche de l’université. C’est un studio typiquement coréen à l’exception du lit, chose très rare car les coréens préfèrent dormir par terre sur de simples couvertures !

Le lendemain ce sont deux jeunes étudiantes Su-jin et Sora également débutantes en anglais qui viennent nous chercher pour une journée de visite. Nous retournons au festival mais cette fois-ci nous gouterons avec elles à chacune des nombreuses boissons, les meilleures étant : vin de tomate, vin de fruits des bois et différents alcools de riz. Ensuite nous retournons aux ateliers de gâteaux de riz et cette fois nous assistons à la préparation de la pâte de riz : le riz cuit est disposée sur une table et deux personnes la pétrissent en la frappant avec de grands marteaux en bois, encouragés par la foule dans une joyeuse ambiance.
Gyeongju
Un peu plus loin des groupes de femmes préparent les gâteaux avec cette pâte. Cette fois-ci nous avons beaucoup plus de choses à gouter !
Gyeongju
La pâte ressemble au mochi japonais mais elle n’est pas aussi homogène et le riz utilisé est nettement moins parfumé. Les mêmes ingrédients sont utilisés (anko, kinako, thé vert dans la pâte) mais il y en a de nombreux autres comme la citrouille et diverses graines.
Gyeongju
Les coréens ne semblent pas attacher autant d’importance à l’aspect final et aux finitions que les japonais.
Nous assistons ensuite à ce qui pourrait être une cérémonie du thé très solennelle mais ces messieurs en costume traditionnel sont en réalité en train de boire de l’alcool ! Leur apéro très sérieux est même agrémenté de cacahuètes, c’est plutôt amusant !
Gyeongju
Nous visitons ensuite plusieurs temples et le cimetière royal dont les tombes ressemblent à de petites collines rondes recouvertes d’herbe.

Le dernier jour c’est Yejin qui nous accompagne, elle est en 3ème année et a un bon niveau d’anglais.
Gyeongju
Le lendemain nous partons vers 10h pour la ville de Busan.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire