01 novembre 2011

Restaurants, cout de la vie, habitudes sociales et alimentaires

Un repas au restaurant coute souvent entre 2€ et 4€ et il revient souvent plus cher de cuisiner soi même. D’autant plus que les fruits et légumes sont très chers. Généralement les fruits sont très beaux, parfaitement présentés et emballés comme les autres produits de luxe.

Au restaurant vous commandez un plat (qui peut être un simple bol de riz) et il est accompagné d’une multitude de « side dishes ». Si vous en voulez plus, il suffit de demander et on vous en apporte gratuitement, comme le pain chez nous.

Les couverts sont constitués d’une paire de baguettes métalliques, d’une cuillère et d’un gobelet généralement métallique, parfois en plastique. On se sert soi même en arrivant au restaurant, les couverts son généralement dans une boites et le gobelet se trouve dans une armoire de stérilisation aux UV. Il y a toujours une fontaine d’eau purifiée, parfois une carafe et on ne paye jamais l’eau.

La cuisine coréenne moderne utilise énormément de sucre. Par contre le concept de désert est nouveau. Parfois ce qu’ils appellent désert est une simple boisson sucrée.

Le chocolat est un vrai produit de luxe. Là où on trouve généralement des tablettes de 125g ou 250g, en Corée les plus grandes font 80g ! Notre ami Thomas avait préparé son succulent gâteau au chocolat avec des M&Ms car c’était le chocolat le moins cher !!

Le petit déjeuner est similaire aux autres repas. Là encore inutile d’essayer de faire des économies en cherchant à cuisiner. Une petite boite de corn flakes ou de céréales quelconques coute le prix d’un repas.

Il existe encore quelques salons de thé mais le café est très à la mode. On le trouve dans des canettes chaudes comme au Japon (les distributeurs automatiques servent chaud ou froid), et surtout dans des chaines similaires à starbuck coffee. Ces enseignes se sont multipliées et sont extrêmement populaires. Nous sommes probablement les seuls à ne pas y avoir mis les pieds car le café le moins cher coute le même prix qu’un repas !

L’autre grand succès s’appelle « Paris Baguette » et on en trouve à chaque coin de rue. On y trouve des pâtisseries de type japonaises, toutes sortes de pains de mie sucrés et je crois quelque chose ressemblant aux croissants et aux baguettes. Nous n’y avons jamais goûté.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire