27 août 2012

Arrivée à Shanghai : les gens et le métro

Nous arrivons à la gare de Shanghai où nous découvrons toute la modernité chinoise.
P1170392 Nous trouvons facilement le métro car tout est écrit en anglais ! Même sur les plus anciennes lignes (1 et 2) les wagons sont propres : aucune dégradation, tag ou graffiti n’est observable (comme partout en Asie mais aussi en Pologne par exemple) alors qu’en France la moindre surface est rayée, taguée... Il y a partout des toilettes gratuites (et propres). Le métro est climatisé, équipé d’écrans qui diffusent la chaine TV du métro.

Par contre les gens sont sans éducation et complètement indiscipliné. Comme en Corée, malgré les flèches au sol qui indiquent clairement qu’il faut laisser sortir les gens avant de rentrer, dès l’ouverture des portes du métro, tout le monde se précipite à l’intérieur sans laisser sortir les passagers.

Un jour, nous nous trouvions à la première station de la ligne et dès l’ouverture des portes les gens (tous âges confondus) se sont mis à courir pour arriver les premiers à un siège. C’était vraiment drôle de voir cette précipitation et entendre pendant quelques secondes des pas de course dans tout le wagon !!

Egalement, plutôt que de demander le passage par un signe, un mot (ou un cri devrais-je dire tellement ils ont l’habitude de parler fort) ou encore une petite tape sur l’épaule par exemple, il est d’usage de se précipiter sur l’autre et de lui rentrer dedans. Les petites vieilles sont les pires à ce jeu là !

Nous avons de beaux exemples de sans gène : un homme chargé de paquets attend en tête de file juste devant la porte (le quai est équipé de portes juste devant celles du métro). Après un moment un jeune arrive et, ignorant la queue, il vient délibérément se placer juste devant l’homme, en tête de file dans le petit espace qui le sépare de la porte. C’est tellement caricatural que nous n’en croyons pas nos yeux ! L’homme exprime la surprise et un léger ennui mais ne relève pas ce détail : cette situation est normale pour lui. Mais ce n’est pas tout car le jeune tient par la main son amie et la tracte vers lui. Le métro approche, c’est alors que Vineta fait exactement comme le jeune, lui collant son dos dans le visage et lui bloquant l’entrée. Il ne réagit pas. Elle laisse passer le monsieur avec les paquets avant d’entrer…

Dans les musées c’est la même chose : à chaque fois que nous sommes en train de regarder un objet ou de lire un panneau, les gens passent devant nous. J’ai fait l’expérience de réduire cette distance : 2m, 1m50, 1m,… hé bien même quand je suis à 30cm du mur, des chinois trouvent le moyen de passer devant moi !!!

Chaque station de métro mais aussi les musées et d'autres lieux publics sont équipés de machines à rayon X comme les aéroports. Si bien qu'un touriste un peu actif peu être amené à scanner 10x son sac en l'espace d'une journée. Les habitants refusent souvent de se soumettre à ce contrôle systématique et passent en force, ignorant l'agent qui essaie de leur bloquer le passage !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire