01 septembre 2010

Arrivée à Iquitos

A notre arrivée au "port", avant même d'avoir quitté l'ambiance somnolente de la cabine où nous avons passé 11h, nous sommes brusquement assaillis par une foule de taxi et rabatteurs divers. Il y en a partout, ça crie dans toutes les langues, les têtes et les bras entrent par les fenêtres de la cabine du bateau pour tenter d'attirer notre attention.
Finalement nous parvenons à nous extirper de cette foule agitée avec tous nos bagages et à grimper dans un taxi.

On sent immédiatement la différence avec le Brésil. Premières impressions :
C'est bon de pouvoir enfin communiquer avec les gens en espagnol !
Les péruviens semblent très sveltes par rapport aux brésiliens.
On nous sollicite sans arrêt dans la rue ce qui n'était pas le cas au Brésil. Taxi ? hôtel ? Et dès que nous relâchons notre attention on essaye de nous refiler de faux billets.
Cette ville de 400000 habitants n'est reliée à aucune autre par la route. Il y a très peu de voitures, voila ce qu'on trouve à la place :
P1000633

Les bus sont très très légers (un moteur et une carcasse en contreplaqué).
P1000283

Peu après nous rencontrons nos deux contacts locaux. Jessica, une jeune américaine très sympa qui nous hébergera et Walter qui nous emmènera dès le lendemain matin passer 3 jours dans la jungle.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire