12 octobre 2010

Une Oasis dans un désert de sable blanc : Huacachina (proche d'Ica)

Nous prenons le bus de bon matin. La liaison Lima-Ica est très bien desservie, pas besoin de réserver à l'avance pour une fois.
Très vite après la sortie de Lima, nous nous retrouvons dans un paysage désertique. A droite la mer, et à gauche des dunes de sable gris. On traverse quelques villes, et quelques zones irriguées mais partout autour il n'y a que du sable. Après quelques heures celui-ci devient jaune puis blanc.

J'ai de merveilleux souvenirs d'une Oasis au Maroc (Asouan, je crois), mais comme la plupart des déserts, celui-là était plutôt rocailleux. A Ica, pour la première fois, je suis au milieu d'un vrai désert de sable, avec des dunes à perte de vue.
P1030823
Comme la ville de Huaraz était cernée par un paysage de montagne, Ica avec ses 200 000 habitants est entourée de dunes de sables.
Nous prenons un taxi pour l'Oasis de Huacachina.
P1030825

Le spectacle d'une Oasis est une chose extraordinaire. Il suffit de quelques gouttes d'eau pour faire pousser n'importe quoi, et dans l'Oasis ce n'est pas ce qui manque ! Tout autour, par contre il n'y a que des dunes.


Nous nous donnons deux jours de repos dans cette oasis avant de reprendre notre voyage.
P1030773
P1030806
P1030803
Nous en profiterons pour pratiquer le sandboard. Une fois qu'on a pris une bonne vitesse, ça ressemble au snowboard, mais pour cela il faut bien cirer sa planche. Les premières fois je suis reste collé au sable au milieu de la descente ! Ça marche nettement mieux allongé sur la planche !

Le grand sport mécanique des dunes est le buggy. Et honnêtement, ça n'a rien à envier aux montagnes russes !
P1030679
C'est vraiment extrême. Là, impossible de filmer ou prendre des photos en marche, certaines des dunes que nous avons descendues étaient quasiment à la verticale !

Voici une vidéo de ces activités :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire