25 mai 2011

Un petit tour à Montevideo en Uruguay

Cela fait bientôt 3 mois que nous sommes en Argentine et il nous faut sortir du territoire pour renouveler le tampon de 90 jours sur notre passeport.
C'est le prétexte que nous attendions pour visiter l'Uruguay, de l'autre coté du fleuve. Nous partons pour deux jours seulement de façon à ne pas rater nos cours de tango.

En chemin, lorsque le bus nous dépose près du terminal fluvial de Buenos Aires, nous nous retrouvons sur une sorte d'autoroute que nous devons traverser à pieds et il n'y a absolument aucune indication. Les rares personnes que nous croisons nous indiquent le chemin et semblent trouver cette situation normale. Finalement, nous nous sortons de cet environnement agressif et nous arrivons au terminal.

P1110486Une heure de bateau et trois heures de bus plus tard, nous sommes à Montevideo et nous nous dirigeons vers la maison de notre hôte, Javier.
Le lendemain matin nous partons à pieds de chez Javier et longeons la rambla jusqu'à la vieille ville.

Puis nous promenons dans la ville sous la pluie
P1110450
P1110468Puis nous visitons le musée du carnaval. C'est un tout petit musée qui présente de beaux masques et où nous allons avant tout pour en savoir plus sur la tradition du Candombe (rythmes musicaux d'origine arfricains et très présents dans cette région surtout lors du carnaval). A notre arrivée nous sommes surpris de voir que l’hôtesse à qui nous nous adressons pourtant en espagnol, ne veut nous parler qu'en anglais. Rien à faire, nous avons beau répondre en castillan, elle tient à son anglais, comme pour justifier
le tarif "spécial étrangers", 3 P1110460fois plus cher que pour les locaux (voir prix des tickets à gauche).
Cette pratique est vraiment très énervante mais nous jouons le jeu à contrecœur, voyant qu'ils ont fait l'effort de traduire en anglais les informations décrivant les masques dans l'entrée du musée. Mais à peine entrés dans le musée, nous réalisons que les informations ne sont qu'en espagnol, l'anglais n'était qu'en façade !

Un peu plus tard, nous passons devant l'administration de l'état civil cible d'une manif (photo de gauche). En nous arretant devant le bâtiment, on peu lire sur le panneau à gauche (photo de droite) une indication amusante : "Mariages in extremis, hors des heures de bureau, contacter ce numéro de portable !"
P1110508P1110509

Comme en Argentine, la tradition du churasco, la viande grillée est très forte. Nous nous arrêtons dans un marché où de succulentes viandes grillent au feu de bois (sur la photo derrière le comptoir).
P1110456

Comme partout en Amérique du sud, on tombe partout sur coca cola. Mais ici, toute la ville est redécorée avec de vieilles affiches publicitaires.
P1110454P1110511

Le soir, nous donnons un cours de salsa à Javier, puis il nous emmène dans une grande discothèque au milieu d'un parc, ouverte toute la nuit et qui joue de la salsa chaque mercredi.
P1110471Le lendemain, avant de partir, nous achetons un maté et Javier nous initie à ce rituel (photo : on boit chacun son tour dans le mate), à partir de ce moment, Vineta en boira chaque jour (bientôt un article au sujet de cette pratique si populaire en Argentine et en Uruguay) !

Cliquez ici pour voir le diaporama de Montevideo

Aucun commentaire:

Publier un commentaire